Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

Annonces

Avis de marché de travaux extensive - Rénovation complète de l’immeuble ACP à Bruxelles (Belgique) (Avenue Georges Henri, 451, 1200 Brussels/ Bruxelles)

AVIS DE MARCHÉ DE TRAVAUX, Rénovation complète de l’immeuble ACP à Bruxelles (Belgique) - ACP 4/1/83 (Vol. 1) Travaux 1/2019

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP Q25 mars 2020&A N.6 - 10-

Corrigendum N.3 EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - QUESTIONS & REPONSES no. 5 - 29/02/2020 - 09/03/2020

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi - QUESTIONS & REPONSES no. 4 - 25 Janvier 2020 - 28 février 2020

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi - QUESTIONS & REPONSES, no. 3 - 18-24 janvier 2020

Corrigendum N.2 EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP - EuropeAid/167697/IH/ACT/Multi -  QUESTIONS & REPONSES, Session d’information – 12 Février 2020

CORRIGENDUM N°1 à l'appel à propositions "SOUTIEN AUX SECTEURS DE LA CULTURE ET DE LA CREATION ACP" - EuropeAid/167697/IH/ACT/MULTI

Contrats de subvention octroyés – année 2019  Subventions attribuées dans le cadre de l’appel à propositions EuropeAid/164206/IH/ACT/Multi publié le 17.04.2019 

Soutien aux secteurs de la culture et de la création ACP – Q&R #2 – 12/01/2020/sites/acpsec.waw.be/files/acpdoc/public-documents/culture_support_0.pdf

Appels à propositions et appels d’offres - ACP UE Culture Soutien aux secteurs de la culture et de la creation ACP

Accueil

ALLOCUTION DE L’HONORABLE JOSEPH OWONA KONO, COPRÉSIDENT ACP DE L’ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE, À LA 18E RÉUNION DE L’APP TENUE À MASERU, AU LESOTHO, LE 20 FÉVRIER 2020

Version imprimableversion PDF
– Honorable Sephiri Motanyane, Président de l’Assemblée Nationale du Lesotho
 
– Honorable Carlos Zorrinho , Membre du Parlement européen, Coprésident de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE
 
– Honorables parlementaires
 
– Distingués invités
 
–Mesdames et Messieurs,
 
Je voudrais tout d’abord, au nom de l’Assemblée parlementaire paritaire et en mon nom propre, exprimer ma profonde gratitude à l’Assemblée nationale du Royaume du Lesotho d’avoir offert d’accueillir la 18e réunion régionale de l’APP ici à Maseru. Nous vous remercions tous de l’accueil chaleureux et de l’hospitalité dont nous sommes l’objet depuis notre arrivée. En effet, l’excellente qualité des facilités mises à notre disposition témoigne de l’importance que vous attachez à nos travaux.
 
Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,
 
Monsieur le Coprésident,
 
Honorables Membres,
 
L’un des aspects les plus importants du travail de l’APP est d'offrir aux parlementaires ACP l'occasion d’interagir avec les représentants de l’Union européenne, de la Commission européenne ainsi qu'avec organisations d’intégration régionale et de s’enquérir des progrès accomplis dans la mise en œuvre de l’Accord de Cotonou, dont l’objectif principal est l'éradication de la pauvreté et la promotion du développement durable dans les États ACP.  Telles sont les questions que nous sommes appelés à examiner lors de cette 18e réunion régionale de l’APP pour l'Afrique australe. En tant que parlementaires, nous pensons que notre rôle est essentiel dans ce processus, et nous pouvons affirmer sans crainte d’être contredit que l’APP, en tant que plateforme, est idéalement placée pour jouer ce rôle. 
 
Les réunions régionales de l’APP offrent l'occasion aux membres ACP et de l’UE de recueillir des informations de première main sur les progrès et les défis relatifs à l’intégration régionale, et concernant d’autres efforts de développement menés dans les régions ACP. Il y a lieu de souligner que les discussions de l’APP ne se focalisent pas seulement sur des questions économiques et commerciales comme les négociations des APE et d’autres initiatives commerciales, mais évoquent également un large éventail de thématiques touchant au développement humain, comme en témoigne l’ordre du jour de notre réunion d’aujourd'hui.
 
Par exemple, la question de l’intégration et de la coopération régionales occupe une place centrale dans les réunions que nous tiendrons cette semaine. Cette question est également mise en évidence dans le cadre des négociations post-Cotonou, car nos mandats soulignent l'importance de traiter les questions de développement à travers le renforcement des processus de dialogue au niveau régional. Je suis résolument convaincu que la consolidation des ensembles régionaux permettra aux États ACP de réaliser le développement durable et inclusif à l’échelle mondiale ou bilatérale. 
 
Monsieur le Président,
 
Monsieur le Coprésident,
 
Honorables Membres,
 
 
Note Assemblée est considérée par beaucoup comme une configuration exceptionnelle au vu de la composition de ses membres, qui proviennent de quatre continents. En tant que parlementaires, nous sommes très fiers de la manière dont nous continuons de traiter les questions qui préoccupent nos citoyens à l’échelon mondial. Monsieur le Président, permettez-moi à présent de revenir sur quelques domaines dans lesquels l’Assemblée s’est acquittée de mandat. 
 
En effet, l’Assemblée parlementaire paritaire a constitué pour les représentants des États ACP et de l’UE un forum de discussions franches entre les deux parties sur des questions d’intérêt portant sur divers sujets. Le partage mutuel d’informations, la persuasion diplomatique et les débats menés au sein de l’APP ont permis aux États membres d’apprendre les uns des autres, de consolider une culture de respect des principes démocratiques et des droits de l’homme parmi les parlementaires et dans les États qu’ils représentent. Ce forum a manifestement contribué à renforcer la diplomatie parlementaire et à promouvoir les processus démocratiques dans les États membres.
 
Il a également permis d'accroître la compréhension entre les populations de l’UE et celles des États ACP grâce à un dialogue structuré et permanent au cours duquel les membres échangent leurs expériences sur des questions économiques, politiques, culturelles, sociales et environnementales. L'organisation par rotation des sessions de l’APP sur les quatre continents dont sont issus les pays membres permet à ces derniers de vivre directement l’expérience de la culture, les succès, les défis et les situations particulières à ces pays et régions.
 
L’APP a permis d’assurer le suivi des questions ACP-UE en matière de développement dans le cadre de l’Accord de partenariat en inscrivant à l’ordre du jour des points permanents portant sur les domaines essentiels du partenariat, tels que la mise en œuvre des accords de partenariat économique (APE) entre l’UE et les ACP, la situation du Fonds européen de développement (FED), et en examinant de temps à autre les Documents de stratégie nationale ou régionale. Les débats sur ces trois questions ont renforcé le rôle de suivi de l’APP, permis aux États membres d’évaluer l’impact des APE, de transposer les meilleures pratiques appliquées dans d’autres régions qui mettent en œuvre les APE, de négocier des APE justes et équitables, de comprendre les programmes et projets prioritaires de développement du FED et de promouvoir les projets prioritaires dans leurs documents de stratégie. 
 
L’APP a également joué un rôle clé dans l’examen des rapports annuels du Conseil des ministres ACP-UE relatifs à la mise en œuvre de l’Accord de Cotonou, et dans la formulation de recommandations destinées au Conseil en vue de la réalisation des objectifs de l’Accord.
 
Elle a également servi de plateforme de sensibilisation des parlementaires sur le rôle de suivi qu’ils doivent jouer dans la mise en œuvre des accords internationaux, à travers des échanges réguliers avec les experts de terrain sur les engagements convenus au plan international.
 
Il ressort de ce qui précède que l’APP est un organe consultatif qui joue un rôle essentiel dans la promotion des processus démocratiques par le biais du dialogue et de la concertation. Je ne peux dès lors qu’insister sur la nécessité de faire fond sur ces réalisations qui doivent contribuer à mettre en place un dialogue et un mandat dynamiques pour l’Assemblée parlementaire paritaire dans le cadre post-Cotonou. 
 
Monsieur le Président,
 
Monsieur le Coprésident,
 
Honorables Membres,
 
Le processus post-Cotonou intervient à un moment charnière du développement, où le Groupe ACP a entamé en son sein des discussions techniques sur sa vision de l’APP dans le cadre post-Cotonou, à savoir une APP adaptée dans sa forme et dans ses fonctions. Une Assemblée parlementaire dynamique et présente dans les enceintes internationales. 
 
Je crois fermement que pour réaliser cette ambition, l’Assemblée doit explorer de nouvelles approches telles que des mécanismes permettant de suivre les suites données à vos débats et résolutions aux niveaux national et régional. Premièrement, l’APP pourra ainsi disposer des informations de première main concernant les difficultés liées à la mise en œuvre et réfléchir au moyen par lequel les deux assemblées peuvent combler les lacunes en matière de capacités de mise en oeuvre.
 
Deuxièmement, cela permettra de garantir à l’Assemblée un financement régulier et prévisible. En effet, il est indispensable de faire en sorte que notre Assemblée bénéficie d'un financement à un coût avantageux. À cet égard, j’ai le plaisir d’annoncer que l’Assemblée ACP a engagé des discussions sur les moyens de financer ses activités, et que ce point sera débattu à la prochaine réunion intersession. 
 
Troisièmement, nous devons changer le format de nos réunions face à l’appel pressant des parlementaires ACP qui souhaitent que nous commencions à traiter davantage de questions de portée mondiale. Il est donc opportun que nous élargissions le champ de nos discussions si nous voulons devenir une Assemblée dont la voix compte sur la scène mondiale. 
 
Monsieur le Président,
 
Monsieur le Coprésident,
 
Honorables Membres,
 
Je lance un appel pour que nous engagions une solide campagne qui ne s’arrêtera que lorsque l’Assemblée parlementaire paritaire sera inscrite parmi les institutions de l’accord post-Cotonou. J’ai été très encouragé par la résolution forte adoptée par le Parlement européen sur les négociations en cours, dans laquelle elle réaffirme la nécessité de renforcer la dimension parlementaire et demande de prévoir une Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE dans le cadre institutionnel, faute de quoi une ligne rouge serait franchie dans ces négociations. 
 
Il nous revient de soutenir cet appel au cours de cette semaine, et j’espère qu’à la fin de la présente session, nous publierons une déclaration commune invitant les négociateurs à donner suite à l'appel. 
 
Monsieur le Président,
 
Monsieur le Coprésident,
 
Honorables Membres,
 
Pendant près de quatre décennies de relations ACP-UE, l’Union européenne a fourni d’importantes ressources aux États ACP pour soutenir leur développement économique, politique et social. À ce jour, l’UE demeure le principal partenaire au développement des pays ACP.  En tant que parlementaires, nous sommes fiers de ce que cette coopération comporte une dimension parlementaire qui aide à promouvoir le dialogue et l’entente, et fait en sorte que l’assistance mobilisée parvienne aux bénéficiaires visés dans les États ACP. 
 
C’est à ce titre que nous nous félicitons de pouvoir disposer d’une plateforme pour débattre de ces questions avec nos homologues européens. Nous nous réjouissons particulièrement de leur participation aux réunions régionales, à l’instar de la présente qui se tient dans un pays ACP, étant donné que nous estimons qu’ils doivent eux-mêmes voir et entendre les progrès que nous réalisons face aux défis que nous devons surmonter. 
 
À travers nos homologues du Parlement européen, nous espérons que nos messages seront entendus par les dirigeants de l’UE et les citoyens de leurs États membres respectifs, bien que certains d’entre eux aient du mal à comprendre l’importance de tels dialogues. Le message capital de l’APP est que nous sommes tous des citoyens d’un seul monde et que nos destins sont par conséquent intrinsèquement liés. 
 
J’espère que pendant les deux prochains jours, nous nous pencherons sur ces questions, ainsi que sur la manière d’avancer dans l’intérêt commun des citoyens de l’UE et des États ACP que nous avons le privilège et la responsabilité de représenter avec fidélité.  
 
Monsieur le Président,
 
Madame la Coprésidente,
 
Honorables Membres,
 
Je voudrais à présent conclure sur quelques mots, à titre personnel. La présente session revêt pour moi une importance historique, étant donné que c’est la dernière réunion officielle de l’APP que je préside. À la suite des élections qui se sont tenues dans mon pays, je ne serai plus parlementaire.  Je saisis donc cette occasion pour remercier l’APP, par l’intermédiaire de ses membres ici présents, de la confiance qu'elle a placée en ma personne en me confiant cette lourde responsabilité de coprésider notre institution d’abord avec notre ancien collègue, l’honorable Louis Michel, et brièvement avec l’honorable Carlos Zorrihno. J’ai servi l’Assemblée avec un sentiment d’humilité et de gratitude envers les citoyens de nos pays. 
 
Et c’est avec grand enthousiasme que je continuerai d'exprimer mon soutien à vos travaux et de servir cette Assemblée chaque fois que l’occasion se présentera. 
 
Je vous remercie de votre aimable attention.
 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

Langues

    

Événements
« mai 2020 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Connexion utilisateur


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.