SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

APP ACP-UE: il faut traiter les causes du terrorisme, de l'impunité et de la famine

Version imprimableversion PDF
St. Julian's (Malte), 21 juin 2017/ APP ACP-UE/ PE: Les députés des pays de l'UE et ACP ont appelé à combattre les causes communes qui nourrissent terrorisme, famine ou immunité: pauvreté, mauvaise gouvernance, corruption et conflits armés.
 
Lors de la  33e session de  l’Assemblée parlementaire paritaire (APP) réunissant les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l’Union européenne (UE), les membres ont débattu de l’impunité pour les crimes contre l’humanité avec Sidiki Kaba, président de l'Assemblée des États parties au Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Sidiki Kaba a rappelé l’importance de juger les crimes contre l’humanité pour permettre aux victimes d’être entendues, aux coupables quels qu’ils soient d’être sanctionnés et pour prévenir de telles atrocités.
 
"La Cour est une justice complémentaire, d’ultime recours, l’essentiel est que la justice fonctionne dans les États", a déclaré Sidiki Kaba., Il appelle au renforcement des systèmes judiciaires indépendants, l’objectif restant la justice pour des crimes "qui froissent la conscience universelle".
 
Les députés européens et leurs collègues des ACP ont aussi entendu le commissaire Stylianides sur le risque imminent de grave famine et crise humanitaire. Cette crise "entièrement créée par l'homme" est le résultat de conflits, d'une mauvaise gouvernance et de la pauvreté. L'UE a fourni une aide humanitaire massive en 2016 et 2017 (1,37 milliard d'euros), mais les besoins sont immenses et ses causes profondes doivent être traitées.
 
Le renforcement de la "résilience de la population est la clé", a déclaré le commissaire Stylianides. "Nous devons agir maintenant, ensemble pour trouver des solutions. Il en va de notre devoir moral", a-t-il ajouté. 
 
L'Assemblée a également adopté une déclaration de soutien à l'accord de Paris. Une action mondiale concertée est nécessaire pour prévenir les impacts négatifs du changement climatique, en particulier pour relever les défis auxquels sont confrontés les pays les plus vulnérables.
 
Une résolution d'urgence appelant à une stratégie cohérente et forte pour faire face à la situation sécuritaire dans la région du Sahel et du bassin du Tchad a été adoptée par les membres. Ils prônent une approche holistique, incluant la lutte contre les causes de l'instabilité et de la migration, à savoir les conflits armés, la pauvreté, la mauvaise gouvernance, les changements climatiques, les atteintes aux droits de l'homme et les inégalités. La coopération régionale est essentielle dans la résolution de la crise, estiment les députés, soutenant que la population civile doit être protégée.
 
Les députés des pays ACP et UE n’ont pas réussi à s’accorder sur une résolution commune au sujet de la détérioration de la situation au Burundi et la résolution déposée par les députés européens a été rejetée par les membres ACP.
 
Trois rapports ont été approuvés lors de la séance de vote mercredi après-midi. Ils concernent les sujets suivants:
 
Le financement des partis politiques dans les pays ACP et UE doit permettre à chacun d’être entendu dans le processus politique, estiment les députés. L’Assemblée invite les gouvernements à mettre en place des règles sur le financement des partis politiques, y compris des mécanismes de contrôle indépendants et efficaces. Les dons étrangers et d’entreprises devraient être restreints afin d’éviter toute ingérence dans les décisions politiques.
 
Les membres appellent à améliorer le niveau et l'efficacité de l'aide et du développement dans la coopération UE-ACP, en fonction de besoins différenciés dans un objectif d’indépendance et d’autosuffisance des bénéficiaires. L’efficacité dépend des bailleurs et de leur coordination mais aussi de l’existence d’institutions efficaces, de mesures de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, rappellent-ils.
 
Le sport peut être un facteur d’éducation et d’éradication de la pauvreté, indiquent les membres de l’APP. Outil social puissant, rassemblant ethnies, cultures, religions, milieux socio-économiques et langues différents, il peut soutenir la formation, l’innovation, la lutte contre la violence, l’intégration sociale en ce compris des femmes, des enfants, et des personnes âgées et handicapées. Les députés invitent l’UE à promouvoir l’utilisation du sport dans sa politique de développement.
 
Prochaine Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE
 
La 34e session de l’APP ACP-UE se tiendra du 18 au 20 décembre 2017 dans un des pays ACP.
 
 
Contact:
 
Delphine COLARD
Attachée de presse
(+32)2 28 43383 (BXL) 
(+33) 3 881 64123 (STR) 
(+32) 498 98 44 85 
delphine.colard@europarl.europa.eu 
 
Emilie TOURNIER
Attachée de presse
(+32) 2 28 30578 (BXL) 
(+33) 3 881 72649 (STR) 
(+32) 473 55 74 66 
emilie.tournier@europarl.europa.eu 
foreign-press@europarl.europa.eu 
@EP_ForeignAff 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« août 2018 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.