Le point sur les négociations

Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

COMMUNIQUE DE PRESSE: Les ACP préoccupés par la graduation et la différenciation prévues dans la politique d'aide de l'Union européenne

Version imprimableversion PDF

Bruxelles BELGIQUE, 30 août 2012/ ACP: Le  Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique ont exprimé des préoccupations concernant l'inclusion d'une approche différenciée de l'aide dans le Programme pour le changement de la Commission européenne.
 

La politique proposée devrait permettre à l'UE d'acheminer plus efficacement l'aide au développement, en mettant l'accent sur des domaines prioritaires clés et en orientant les ressources vers les pays les moins avancés, tout en réduisant les enveloppes nationales consacrées aux pays à revenus élevés et à revenus intermédiaires de la tranche supérieure.
 

“L'inclusion de l'élément de la graduation ainsi que l'approche différenciée en matière d'accès aux ressources ne sont pas, à notre sens, conformes à l'esprit de la deuxième révision de l'Accord de partenariat ACP-UE de Cotonou", a déclaré le Secrétaire général ACP, Dr Mohamed Ibn Chambas, dans son adresse aux dirigeants de la région Pacifique, à Rarotonga, dans le courant de cette semaine.
 

"Nous croyons que les pays ACP qui ont réalisé des performances économiques positives doivent être encouragés dans leur transition  vers une croissance plus stable et plus durable.  Les pays ne devraient pas être indûment sanctionnés du fait qu'ils ont réussi à garantir la croissance et la prospérité grâce à  la discipline, la bonne gouvernance et  des politiques économiques prudentes."
 

Les pays ont souligné que les vulnérabilités spécifiques auxquelles font face les petits États insulaires en développement n'ont pas été pris en compte dans leur classification économique. 
 

Les pays de la région Caraïbes sont les plus exposés à l'exclusion de l'aide bilatérale de l'UE  dans le cadre de la nouvelle politique, au même titre que plusieurs pays d'Afrique et du Pacifique.

Le Groupe ACP invite l'Union européenne à réexaminer toutes  mesures qui pourraient paraître unilatérales et qui seraient de nature à modifier le cadre juridique de l'Accord de Cotonou révisé en 2010. 

“Le dialogue sur cette question se poursuit à Bruxelles, et nous espérons que nous parviendrons prochainement à une solution mutuellement acceptable", a conclu le Secrétaire général.
 

L'Union européenne demeure le premier donateur mondial en matière d'aide au développement. Elle a alloué plus de 22 milliards d'euros aux États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique au titre du 10ème Fonds européen de développement couvrant la période 2008-2013.

 

Pour de plus amples informations : Josephine Latu, attachée de presse +32-2-743 0617 ou par e-mail : latu@acp.int

 

***


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« avril 2019 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.