SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

COMMUNIQUE DE PRESSE: Une coopération ciblée et efficace de la BEI et du Ministère des finances dans la lutte contre la pauvreté dans les pays ACP

Version imprimableversion PDF

Date de publication: 05 Juillet 2011 -- Le Grand-Duché de Luxembourg et la Banque européenne d’investissement s’engagent dans une troisième opération commune d’assistance technique à la Microfinance.
Luc Frieden, Ministre des Finances et Philippe Maystadt, Président de la BEI, ont signé le 5 juillet 2011 un nouvel accord de coopération permettant de conjuguer l’expertise, les réseaux et les moyens de la BEI et du Ministère des finances pour le développement de la microfinance et du secteur privé dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).
Le Ministère des Finances du Grand-Duché de Luxembourg s’engage à consacrer une nouvelle enveloppe de 3 millions d’euros (1 million par an d’ici à 2013) à des projets d’assistance technique venant en appui aux investissements de la BEI dans des sociétés et institutions de microfinance, ces intermédiaires qui offrent des services financiers de proximité aux petites ou micro-entreprises.
L’assistance technique prend la forme de soutien et de formation en matière de comptabilité, d’administration, de gestion des risques, et de bonne gouvernance de ces institutions. Par leur accord de coopération, la BEI, à travers sa participation dans les fonds d'investissement qu'elle soutient, identifie pour le Grand-Duché de Luxembourg les projets d'assistance technique qui méritent un financement. Sur base de la recommandation de la BEI, et après examen, le Ministère des Finances finance alors directement l’opération d’assistance technique.
Le suivi et l'évaluation se font ensuite de façon commune. Au cours des 5 dernières années, sur base des deux accords précédents, 15 projets de microfinance ont bénéficié d’aide et d’assistance technique pour un montant total de 5 millions d’euros, dans 9 pays : au Cameroun, en Ouganda, au Tchad, au Ghana, en République Démocratique du Congo, au Sénégal, en Tanzanie, en Namibie et en Afghanistan.
Le Gouvernement luxembourgeois a reconnu très tôt le potentiel de la microfinance dans le domaine de la lutte contre la pauvreté. Le Ministre Frieden a déclaré lors de la signature : « C’est à ce titre qu’elle constitue un élément important de la politique de coopération au développement du Gouvernement luxembourgeois.
Pourtant, nous avons observé les développements récents dans le secteur et en tirons les conclusions qui s’imposent. Le troisième accord de coopération avec la BEI met ainsi un accent particulier sur les performances sociales des institutions de microfinance. Dans ce contexte, nous sommes ravis de compter sur l’expertise, l’expérience et les réseaux de la BEI ». Philippe Maystadt, le Président de la BEI, a exprimé sa satisfaction quant à la pertinence de ces accords, qui s’appuient sur la longue expérience de la BEI et sa connaissance de ce secteur.
En commentant les résultats des opérations précédentes, il a déclaré : « les investissements du Gouvernement luxembourgeois, venant en complément des engagements financiers de la BEI, ont été déterminants dans les opérations réalisées conjointement. Bien que la BEI dispose aujourd’hui également de ressources à allouer à l’assistance technique, elles sont loin de répondre à l’ensemble des besoins.
La demande venant des milieux de la microfinance pour cette assistance est très forte, le besoin est réel et cet accord de coopération permettra de poursuivre sur le terrain l’action commune entreprise ces 5 dernières années ». Information complémentaire La microfinance se définit comme la prestation de services financiers à petite échelle, tels que l'épargne, le crédit, l'assurance ou d’autres services financiers de base, à des personnes sans ou à faible revenu exclues du système bancaire traditionnel. Ces services financiers de taille modeste permettent à leurs bénéficiaires d'exercer des activités leur assurant un revenu journalier, de réaliser des projets productifs et si possible de constituer une épargne, et ainsi de se construire un futur.
La BEI soutient activement le secteur de la microfinance et des petites et moyennes entreprises dans les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) depuis plus de 40 ans. Elle est active dans ce secteur également dans les pays du sud de la Méditerranée, ainsi qu’au sein même de l’Union européenne.
Parmi ses interventions, elle prend des participations dans des sociétés de portefeuille ayant pour objet de créer ou développer des institutions de microfinance, ces intermédiaires formels ou semi-formels qui offrent des services financiers de proximité aux micro- ou petites entreprises. Ces investissements ont un effet stimulateur important sur le développement du secteur privé et la croissance économique en général. Cependant, afin d'assurer la durabilité des investissements et d'aider les institutions de microfinance à devenir autonomes sur le plan commercial et financier, il est indispensable de les accompagner en parallèle par des projets d'assistance technique et de formation permettant de renforcer leurs capacités institutionnelles et de gestion.
Contact presse : Ministère des finances : Lucien Michels : tél. (+352) 2478 2698, gsm (+352) 621 133 751, courriel lucien.michels@fi.etat.lu


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« août 2018 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.