Le point sur les négociations

Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

De nouveaux ambassadeurs affirment leur soutien aux aspirations des ACP

Version imprimableversion PDF

Bruxelles, 1 août 2012/ ACP: Le Comité des ambassadeurs du Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Groupe ACP) a accueilli trois nouveaux membres nouvellement accrédités en tant que représentants officiels auprès de l'Union européenne (UE) et des États membres du Benelux.

 

Dans leurs premiers discours prononcés devant le Comité le mardi 24 juillet, les ambassadeurs de Guinée, du Nigéria et de Zambie ont réaffirmé l'engagement de leurs gouvernements en faveur de la consolidation du Groupe ACP en tant qu'alliance internationale, et du réexamen de l'accord de partenariat conclu de longue date entre le Groupe et l'UE, qui arrive à expiration en 2020.

 

"Le Nigéria accorde beaucoup de considération au Groupe ACP a constamment démontré son engagement à œuvrer au renforcement de l'image de l'organisation et à la promotion des principes et des valeurs qui sous-tendent la famille des nations ACP", a déclaré le nouvel ambassadeur du Nigéria, S.E. M. Felix Ebodor Awanbor, un diplomate de carrière qui a précédemment été en poste à Téhéran, Moscou, New York et Paris.

 

"Les quatre décennies d'existence du Groupe ACP ont incontestablement été marquées par des  réalisations remarquables... Aujourd'hui, nous sommes face à de nouveaux défis". Parmi ces défis figurent notamment la récession économique mondiale, le changement climatique et le blocage des négociations avec l'Europe.

 

Soulignant elle aussi les "défis de taille" qui se posent au Groupe ACP, S.E. Mme Grace Musonda Mutale Kabwe, Ambassadeur de Zambie, a appelé à la solidarité entre les membres et à "des idées et mesures nouvelles pour le renforcement des économies et de l'indépendance."

 

L'ambassadeur Kabwe, banquière chevronnée, a quant à elle exhorté les États membres à ne pas "tenir pour acquis" leur relation privilégiée avec l'UE, à donner une autonomie au Groupe et à renforcer les liens Sud-Sud avec d'autres pays émergents tels que les BRIC.

 

"Nous ne devrions pas accepter que le Groupe ACP constitue la plus grande coalition mondiale de pays pauvres alors que ses membres sont richement dotés en ressources naturelles. Au moment où le Groupe tente de se repositionner, il nous faudra mettre en place des mécanismes aptes à permettre une meilleure exploitation de ces ressources pour le mieux-être de nos populations", a-t-elle déclaré.

 

L'ambassadeur de Guinée, S.E. Dr Ousmane Sylla, s'est également engagé dans ce sens, puis a remercié le Groupe ACP et ses organes d'avoir aidé son pays à rétablir l'ordre constitutionnel en 2010, après plusieurs années d'instabilité politique. Il salue le travail accompli par le groupe de travail des ambassadeurs sur les perspectives futures du Groupe ACP, qui a été institué par le Comité des ambassadeurs pour réfléchir à l'avenir du Groupe.

 

L'ambassadeur Sylla, ancien ministre guinéen des Mines et de la Géologie, a identifié quelques axes prioritaires eu égard aux relations entre le Groupe ACP et l'UE, notamment les Accords de partenariat économique (APE), le cadre financier pluriannuel de l'UE pour 2014-2020 qui couvre le 11ème Fonds européen de développement pour les pays ACP, la promotion du développement durable telle que préconisée dans la Déclaration commune ACP-UE adoptée lors du Sommet de Rio+20, et la question de la différenciation dans la coopération au développement.

 

Les ambassadeurs Awanbor, Kabwe et Sylla ont encore une fois exprimé leurs préoccupations face au blocage des négociations des APE, et ont appelé à plus de flexibilité et à des accords "équitables et justes" ne risquant pas de compromettre les intérêts des pays ACP en termes de développement, notamment l'intégration régionale.

 

Les trois nouveaux ambassadeurs nommés ont été reçus par le Président du Comité des ambassadeurs, le Secrétaire général ACP et leurs homologues diplomates, à la Maison ACP à Bruxelles.

 

(Photos (de haut en bas): les nouveaux ambassadeurs prononçant leurs premiers discours devant le Comité des ambassadeurs ACP: S.E. M. Felix Ebodor Awanbor (Nigéria), S.E. Mme Grace M. Mutale Kabwe (Zambie), et S.E. Dr Ousmane Sylla (Guinée); le Secrétaire général ACP, Dr Mohamed Ibn Chambas recontrant l'ambassadeur Sylla; l'ambassadeur Kabwe et l'ambassadeur Awanbor.) 

- Presse ACP

 

 

 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« juin 2019 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.