Le point sur les négociations

Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

DECLARATION DU GROUPE DES ETATS ACP SUR LA SITUATION AU ZIMBABWE

Version imprimableversion PDF
Bruxelles, le 17 novembre 2017/ ACP : Le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique suit avec une grande attention les développements politiques en cours au Zimbabwe et se félicite que le calme ait été maintenu dans le pays au cours de cette période.
 
Le Groupe ACP appelle toutes les parties concernées à rechercher des solutions conformes à la Constitution du Zimbabwe et à faire respecter l'Etat de droit et la bonne gouvernance. 
 
Le Groupe ACP reste engagé à promouvoir la paix, la bonne gouvernance et la démocratie dans les pays ACP et renouvelle son soutien au peuple du Zimbabwe dans ses efforts visant à relever  les défis actuels.
 
Le Groupe ACP félicite l'UA et la SADC pour les efforts qu’ils déploient en vue d’assurer le maintien de la paix et du calme au Zimbabwe.
 
 
Pour plus d'informations, veuillez contacter:
 
Josephine Latu-Sanft
Responsable de la communication et des relations avec la presse
Secrétariat ACP, Ave. Georges Henri 451, 1200, Belgique
+32 2 7430617
latu@acp.int
Suivez-nous sur Twitter @PressACP
 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« mars 2019 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.