Le point sur les négociations

Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

Discussions de haut niveau autour des actions de suivi relatives à la COP21

Version imprimableversion PDF

Bruxelles, 16 mars 2016: Des hauts responsables d'organisations internationales et régionales se réuniront à  Bruxelles, les 22 et 23 mars, avec les représentants des 79 États membres du Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), afin d'accélérer les travaux relatifs à la mise en œuvre de l'Accord historique de Paris sur le changement climatique.

A cette occasion, des participants de haut niveau parmi lesquels figurent le Commissaire européen à l'Action climatique et à l'Energie, Miguel Cañete (qui prononcera l'allocution centrale), le Directeur du PNUE, Achim Steiner,  le Directeur général de la FAO, José Graziano Da Silva, et le Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), Petteri Taalas, examineront avec les partenaires régionaux et les ambassadeurs ACP des propositions d'actions concrètes en vue d’assurer le  suivi de l'Accord international adopté par les dirigeants mondiaux en décembre 2015, lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP21). 

Les représentants des pays les moins avancés (PMA) et de l'Alliance des petits États insulaires, ainsi que le Maroc, pays hôte de la prochaine Conférence des parties (COP 22), présenteront également des communications.

Ces échanges viseront à faciliter le dialogue et à établir un plan d'action comprenant des éléments sur les partenariats et les mécanismes de financement, pour s’attaquer aux questions climatiques qui se posent aux pays en développement d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

« Le changement climatique est un défi mondial qui concerne l'ensemble des 79 États du Groupe ACP, dont près de la moitié (37) sont des petits États insulaires en développement particulièrement vulnérables », a déclaré le Secrétaire général du Groupe ACP, Dr Patrick Gomes.

« La traduction des ambitions et des décisions de la COP21 au niveau mondial et multilatéral dans des actions concrètes sur le terrain dans  nos pays, est une tâche de grande envergure qui nécessite l'engagement de tous les partenaires. Nous devons maintenir la dynamique et saisir cette occasion cruciale pour améliorer le sort de notre planète », a-t-il ajouté.

En vue de la Conférence de Paris, l'Union européenne et les pays ACP avaient élaboré une Déclaration conjointe majeure appelant à l'adoption d'un accord ambitieux, durable et dynamique.  En outre, le Groupe ACP avait réaffirmé dans son Document de synthèse et sa Déclaration ministérielle sur la COP21 que le changement climatique menace la survie même des pays ACP, et fait peser de graves risques à leur développement durable à court et à long termes. 

Parmi les préoccupations majeures mises en exergue figurent : la variabilité du climat; la fourniture d'un appui adéquat pour les actions d'adaptation, notamment en faveur des pays les moins avancés (PMA) et des petits États insulaires en développement (PEID); les pertes et préjudices causés par les effets du changement climatique; l'atténuation et la limitation du réchauffement planétaire; le financement climatique; le développement et le transfert des technologies, et le renforcement des capacités; et la réduction des émissions issues de la déforestation et de la dégradation des forêts.

Dans le cadre de cette réunion de deux jours à Bruxelles,  des exposés seront présentés par le Secrétariat ACP, la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et d'autres agences des Nations Unies, la Commission européenne, le Centre Sud, la FAO, l'OMM, l'Institut Ramphal et l'Institut de la Francophonie pour le développement durable.

Des échanges interactifs seront également animés par le Gouvernement belge, la Banque africaine de développement et le Fonds vert pour le climat autour de l'appui à  mise en œuvre de l'Accord de Paris.  Des experts régionaux d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, ainsi que des représentants des PMA et de l'Alliance des petits États insulaires partageront également leurs points de vue et perspectives concernant l'Accord.

Un projet de document présentant les actions à entreprendre par le Groupe ACP et les activités conjointes pour la période postérieure à la COP21 sera examiné et approuvé en réunion plénière. 

Pour tout complément d'information, prière de contacter:

 
Mme Josephine Latu-Sanft
Attachée de presse – Secrétariat ACP
 Avenue Georges Henri 451, 1200 Bruxelles  (Belgique)
+32 2 7430617
latu@acp.int

 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« mai 2019 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.