Le point sur les négociations

Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

SUBSCRIBE to ACP PULSE
Galeries de photos
Offres d'emploi

 

 

Accueil

Lancement officiel de l’Observatoire pour la biodiversité et pour les aires protégées d’Afrique Centrale

Version imprimableversion PDF

Brazzaville, République du Congo,10 Octobre 2014/ BIOPAMA/ IUCN/ ACP: Le Programme pour la biodiversité et la gestion des aires protégées (BIOPAMA), procédera au lancement de l’Observatoire régional pour la biodiversité et les aires protégées pour l’Afrique centrale, dont OFAC (l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale) sera l’institution hôte.

L’initiative de l’Observatoire regional BIOPAMA pour l’Afrique centrale a pour vocation de fournir une meilleure compréhension des tendances et des menaces des aires protégées d’Afrique centrale, afin de faciliter les réponses stratégiques pertinentes, efficaces et en temps opportun. Elle est mise en œuvre conjointement par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le Centre Commun de Recherche (CCR) de la Commission Européenne, l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC) et la cellule aires protégées de l’UEMOA-DERE.

Cet observatoire sera une contribution significative dans la collecte, le traitement et la diffusion d’informations/données pertinentes sur l’état des aires protégées en Afrique centrale et permettra de renforcer le processus de prise de décision toujours plus efficace.

La 14ème réunion du PFBC (Parteneriat pour les Forêts du Basin du Congo), qui se tiendra à Brazzaville, à partir du 06 Octobre prochain, sera l’occasion du lancement de l’Observatoire pour la biodiversité et les aires protégées d’Afrique Centrale. Cet observatoire sera logé au sein de l’OFAC (Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale) et mis en œuvre en partenariat avec le RAPAC (Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale). C’est d’ailleurs pourquoi le Coordonnateur du programme BIOPAMA pour l’Afrique centrale et de l’ouest, Sébastien Regnaut, a affirmé : «… Il n’yavait pas meilleure opportunité qu’une réunion du PFBC, en tant que plus grand rendez-vous de la Conservation au niveau sous-régional, pour abriter cet évènement. La réunion du PFBC, permettra à coup sûr aux partenaires institutionnels et aux parties prenantes, de mieux s’approprier les enjeux de cette initiative ».

Le programme BIOPAMA vise à lutter contre les menaces qui pèsent sur la biodiversité dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifque (ACP), tout en réduisant la pauvreté dans les communautés aux alentours et dans les aires protégées. BIOPAMA est une initiative du Secrétariat ACP financée par le 10ème Fonds Européen de Développement et mise en œuvre par l’UICN, CCR et l’Initiative APA.  

Il s’agira spécifiquement de formaliser la mise en place de l’Observatoire BIOPAMA pour les régions d’Afrique centrale et occidentale et de décliner la stratégie de renforcement des capacités destinée aux décideurs (utilisateurs des données) et aux fournisseurs de données.

«Une des priorités du Groupe d’Etats d’Afrique, Caraibes et Pacifique (ACP) est la protection de la biodiversité, au profit des vies et moyens de subsistence des millions d’ habitants des pays ACP. C'est pour cette raison que les pays ACP ont contribué 20 million au titre du 10e FED pour ce projet très important», a déclaré le Secrétaire général adjoint du Département du Développement économique durable et du Commerce du Groupe ACP, M. Achille Bassilekin. Il a réitéré l'importance du programme BIOPAMA en déclarant: «Je me réjouis également au lancement des observatoires dans les autres régions, qui sera essentiel pour déterminer le succès du programme BIOPAMA".
 

 

Pour plus d’information sur BIOPAMA, nous vous invitons à contacter  Sébastien Regnaut, Coordinateur Régional du Programme Aires Protégées Afrique Centrale et Occidentale (UICN), E : sebastien.regnaut@iucn.org; T : (226) 50 49 82 34

 

A propos de BIOPAMA

Le programme de la biodiversité et de la gestion des aires protégées (BIOPAMA en anglais) vise à adresser les menaces qui pèsent sur la biodiversité dans des pays en Afrique, aux Caraïbes et au Pacifique (Pays ACP), tout en réduisant la pauvreté dans les communautés dans et autour des aires protégées. Il est soutenu financièrement par des ressources provenant de l'enveloppe intra-ACP du 10ième Fonds Européen de Développement (FED) de la Commission européenne (CE). BIOPAMA combine l'amélioration de la disponibilité des données avec le développement des capacités pour renforcer la gestion des aires protégées. Il comporte deux composantes principales: l'une concerne les aires protégées et est mise en œuvre conjointement par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne, et l’autre porte sur l’Accès et Partage des Avantages (APA/ABS en anglais), mis en œuvre par le groupe de Multi -donateurs ABS Initiative du développement des capacités gérées par Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH. www.biopama.org

 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« septembre 2019 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.