SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

Le Comité des ambassadeurs ACP accueille les nouvelles Ambassadrices de Jamaïque et de Grenade

Version imprimableversion PDF
Bruxelles, 18 janvier 2018/ ACP: Les représentantes de deux nations caribéennes,  la Grenade et la Jamaïque, ont été officiellement présentées au Comité des ambassadeurs le mercredi 17 janvier.
 
S.E. Mme Cheryl J. Augustine-Kanu, Ambassadrice de Grenade (à gauche) et S.E. Mme Sheila Sealy Monteith, Ambassadrice de  Jamaïque (à droite) – qui assumera par ailleurs la présidence du Comité des ambassadeurs à compter du 1er février – ont été chaleureusement accueillies par leurs pairs à la Maison ACP.
 
Prenant la parole, S.E. Augustine-Kanu, précédemment Ambassadrice de Grenade à Toronto, au Canada, s’est félicitée du retour de son pays dans la famille ACP à Bruxelles, où elle a été chargée de rouvrir l’ambassade après quatre années de fermeture. Elle a souligné l’engagement de son gouvernement à poursuivre sa collaboration avec le Groupe ACP, et mis en exergue les vulnérabilités propres à la Grenade en tant que petit État insulaire en développement (PEID) ainsi que les priorités nationales telles que le développement économique, l’investissement et le commerce internationaux, les infrastructures, la santé et l’environnement.
 
Elle a terminé ses propos en lançant un appel pour que l’accent soit mis sur les objectifs partagés du Groupe ACP, et en réaffirmant le soutien sans faille de la Grenade à la préparation des négociations sur le futur cadre des relations ACP-UE, qui doivent  démarrer en août 2018 au plus tard. 
 
Dans son intervention, S.E. Monteith a, quant à elle, insisté  sur les relations de longue date entre le Groupe ACP et la Jamaïque -  un des membres fondateurs du Groupe. En diplomate chevronnée ayant précédemment servi en qualité  de Haut-commissaire à Belize, d’Ambassadrice au Mexique avec accréditation au Costa Rica, à El Salvador, au Guatemala, au Honduras, au Nicaragua, à Panama et au Canada, elle a réaffirmé « l’attachement indéfectible  » de son pays aux objectifs du Groupe ACP et au partenariat ACP-UE, au moment où la Jamaïque s’apprête à assumer la présidence du Comité des ambassadeurs (pour la période du 1er février au 31 juillet 2018), ainsi que la présidence de la 107e session du Conseil des ministres ACP et de la 42e session du Conseil conjoint ACP-UE prévues les 31 mai et 1er  juin à Lomé, au Togo.
 
Dans la perspective des négociations ACP-UE sur l’après-Cotonou, l’Ambassadrice Monteith a invité le Groupe ACP à réexaminer en profondeur le partenariat en vigueur ainsi que ses méthodes de travail actuelles, en vue d’obteni