Le point sur les négociations

Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

SUBSCRIBE to ACP PULSE
Galeries de photos
Accueil

Le Groupe ACP étudie la possibilité de créer une importante banque pour le commerce et l’investissement

Version imprimableversion PDF

Bruxelles, le 5 septembre, 2012: Le Secrétariat du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique vient de lancer une étude de grande ampleur visant à examiner la possibilité de mettre sur pied une banque pour le commerce et l’investissement au service de ses 79 et bientôt 80 Etats membres.

 

Dénommé Banque ACP pour le commerce international et l’investissement (BCII), ce projet est destiné à remédier aux lacunes des modes de financement actuels, qui empêchent la réalisation de projets valables.

 

Dans le cadre de cette étude  financée par l’UE, qui sera menée au cours de la période de juin à décembre 2012,  un groupe d’experts s’attachera à analyser  les déficits de financement, conduire des études de marché dans les régions ACP et proposer un cadre pour la mise en place de la banque. Le cadre précisera notamment la structure, la composition et le siège, les sources de capitaux, ainsi que les activités  opérationnelles et  les instruments financiers.

 

“L’objectif général est de permettre aux pays ACP de  réaliser de grands  projets susceptibles de stimuler le développement mais, qui  pour une raison ou une autre, ne peuvent pas être financés à travers les circuits de financement existants. Ainsi par exemple, des recherches ont déjà mis en évidence l’existence  de déficits majeurs en matière de  financement du commerce et des PME (petites et moyennes entreprises), domaines qui sont absolument indispensables pour les économies ACP », a déclaré le Chef de Cabinet du Secrétariat ACP, Dr Obadiah Mailafia, qui coordonne le projet BCII.

 

Il est prévu que les pays ACP seront les principaux actionnaires de cette institution bancaire, même si celle-ci peut être ouverte à d’autres investisseurs dont notamment des pays européens, les entreprises bancaires internationales telles que  la BEI et la BAD,  ainsi que  des partenaires membres du BRIC.  

 

L’idée de mettre sur pied une banque ACP est née d’une décision du Conseil des ministres en 1980 demandant que cette question soit explorée. Cette initiative, restée lettre morte, a été récemment relancée au niveau des ambassadeurs ACP.

 

“Il ne s’agit pas de créer une banque majeure par simple principe. Celle-ci aura une valeur ajoutée, car elle apportera un appui aux pays ACP en se fondant sur une connaissance approfondie de leur environnement de financement et répondra aux besoins non couverts par les mécanismes actuels. L’Afrique dispose d’un immense potentiel économique, de même que les pays des Caraïbes et du Pacifique. Par conséquent, la BCII  est liée à l’avenir du Groupe ACP dans son ensemble”, a ajouté Dr Mailafia.

 

Des missions de terrain ont été entreprises dans les six zones géographiques ACP, et seront suivies de plusieurs séries de processus d’analyse et de validation. Le rapport final est prévu pour décembre 2012.

 

- Presse ACP

 

 

 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« juillet 2019 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.