SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

Le Groupe des États ACP condamne les déclarations du Président des États-Unis

Version imprimableversion PDF

Bruxelles, 15 janvier 2018/ ACP: Le Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) condamne sans équivoque les remarques choquantes, blessantes et racistes attribuées au Président des États-Unis d'Amérique, concernant une grande partie de ses Etats membres, selon les médias internationaux.

Le Groupe ACP appelle le Président des États-Unis à retirer ses propos et à présenter des excuses , et exprime sa préoccupation face à la tendance croissante de l'Administration américaine à ignorer les principes établis d'égalité et de respect des droits humains fondamentaux en tant que base de la paix et de la sécurité internationales et du développement mondial sans laissés-pour-compte.

Le Groupe ACP, y compris ses 79 Etats membres, réaffirme sa solidarité avec le peuple d’Haïti et tous les peuples d'ascendance africaine, tout en s’associant à la ferme condamnation des remarques du Président américain par l'Union africaine, la Communauté des Caraïbes, ainsi que d'autres pays et organisations internationales.

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter:
 
Josephine Latu-Sanft
Responsable de la communication et des relations avec la presse
ACP Secretariat, Ave. Georges Henri 451, 1200, Belgique
+32 2 7430617
latu@acp.int
 
Suivez nous sur Twitter @PressACP


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« mai 2018 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.