SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

Le Groupe sucre ACP est déçu par la position de négociation de l’UE face au Mercosur

Version imprimableversion PDF
Bruxelles, 27 Novembre 20017/ ACP: Le Groupe sucre ACP exprime sa profonde préoccupation concernant l’information récente selon laquelle l’UE envisage de modifier son offre d’accès au marché proposée au Mercosur afin d’y inclure des produits sensibles, notamment le sucre, lors du prochain cycle de négociations commerciales qui aura lieu entre les deux parties du 4 au 10 décembre prochain.   
 
Cette décision va à l’encontre des assurances que la Commission européenne n’a cessé de donner au Groupe ACP au sujet du sucre et d’autres produits sensibles. Ainsi, tout récemment encore, la Commissaire Malmström a déclaré à la réunion du Comité ministériel commercial mixte ACP-UE tenue en octobre 2017 : « Lors de nos négociations avec d’autres parties, nous gardons à l’esprit leur impact potentiel sur les relations commerciales UE-ACP. Les intérêts défensifs de l’UE correspondent dans une large mesure aux intérêts identifiés du Groupe ACP. C’est ainsi que les produits sensibles tels que  la banane, le sucre, le rhum, la viande bovine et le riz, bénéficient d’un traitement particulier. »
 
Le Groupe ACP a toujours émis de sérieuses  réserves sur la suppression des quotas de sucre dans l’UE parce qu’il entrevoyait clairement, au moment où l’idée  a été proposée pour la première fois en 2011, que cette mesure conduirait à une baisse catastrophique des exportations ACP et des PMA vers l’Union européenne, et donc à une érosion supplémentaire de la valeur de leurs échanges préférentiels de sucre dans le cadre des APE et des APEI.      
Jusqu’à présent, ces préférences commerciales ont contribué de façon substantielle au développement socio-économique durable dans les pays ACP et les PMA. Dans le même temps, la quantité de sucre exportée par l’UE vers les marchés mondiaux, y compris certains marchés ACP, devrait plus que doubler selon les prévisions.
 
S’exprimant au nom du Groupe sucre ACP, le Président du sous-comité du sucre, S.E. Dylan Vernon, Ambassadeur de Belize auprès de l’UE, a souligné que l’ouverture accrue du marché du sucre de l’UE, qui intervient immédiatement après l’abolition des quotas de production sucrière dans l’UE et l’instauration de subventions couplées pour la betterave sucrière, portera  un rude coup supplémentaire aux exportateurs ACP. L’augmentation de l’approvisionnement de sucre sur le marché européen à un moment où les fournisseurs ACP et PMA sont contraints de réorienter leurs exportations vers d’autres marchés, et alors que les contingents tarifaires existants ne sont pas épuisés, signifie que la valeur économique résiduelle de l’accès au marché de l’UE en exemption de droits et de quotas dans le cadre des accords de partenariat économique et de l’initiative « Tout sauf les armes »  est quasiment réduite à néant.
 
Le Groupe ACP a appelé l’Union européenne à mener des consultations urgentes sur cette question, conformément à l’Accord de partenariat de Cotonou. 
 
Pour plus d'informations, veuillez contacter:
 
Josephine Latu-Sanft, Responsable de la communication et des relations avec la presse, atu@acp.int ou +32 2 743 0617
 
Yvonne Chileshe, experte - Commerce et produits de base, chileshe@acp.int ou +32 2 743 0691
 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« décembre 2018 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.