Le point sur les négociations

Le 28 septembre 2018, les ACP et l'UE ont entamé des négociations en vue d'un accord succédant à l'accord de Cotonou qui prendra fin en février 2020.

Cette section contient tout ce que vous devez savoir sur les négociations.

Calendrier
Les documents

SUBSCRIBE to ACP PULSE
Galeries de photos
Accueil

Le Programme Fish4ACP de 40 millions d’euros en faveur de la pêche sera lancé à la 6e réunion des ministres ACP chargés de la Pêche et de l’Aquaculture

Version imprimableversion PDF
 
Apia, 11 septembre 2019 : Première action spécifique à mettre en œuvre dans le cadre du Plan stratégique des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) pour la Pêche et l’aquaculture, le Programme de chaîne de valeur de 40 millions d’euros sera lancé à la 6e réunion des ministres ACP chargés de la pêche et de l’aquaculture, qui se tiendra au Palais des Congrès TATTE à Apia (Samoa) du 12 au 13 septembre 2019.
 
Dénommé « FISH4ACP - Programme pour le développement durable des chaînes de valeur de la pêche et de l’aquaculture dans les pays ACP », cette initiative entre en droite ligne du Programme des Nations Unies pour le développement durable à l’horizon 2030 et vise à améliorer la productivité et la compétitivité des chaînes de valeur de la pêche et de l’aquaculture. Il est financé au titre du Fonds européen de développement (FED), cogéré par le Groupe ACP et la Commission européenne.
 
Le Programme FISH4ACP a été mis sur pied après l’adoption de l’Initiative de croissance bleue ACP à la 5e réunion ministérielle tenue aux Bahamas en 2017. Les ministres s’y étaient engagés à respecter le Plan d’action stratégique ACP, élaboré pour favoriser la coordination et la coopération des pays sur des actions conjointes destinées à accentuer la contribution de la pêche et de l’aquaculture au développement social et économique des pays ACP. Ils avaient souligné la nécessité de renforcer les partenariats, d’accroître les financements et d’intensifier la Coopération Sud-Sud et triangulaire (CSST) dans l’optique de favoriser le progrès.
 
La réunion ministérielle a été précédée d’une réunion de hauts fonctionnaires tenue les 10 et 11 septembre. La 6e réunion ministérielle sera l’occasion d’examiner un éventail d’options politiques en vue d’assurer le développement durable de la pêche et de l’aquaculture dans les pays ACP. Les Ministres passeront en revue la mise en œuvre de leurs décisions antérieures et prendront de nouvelles décisions visant à donner une impulsion aux thématiques prioritaires de la réunion : pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), pêche artisanale pour la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance, réduction des pertes après capture, amélioration de la valeur ajoutée et accès aux marchés, changement climatique et pêche, pêche dans les eaux intérieures pour réaliser une transformation économique, croissance bleue durable, développement de l’aquaculture et accords multilatéraux de gouvernance des océans.
 
La réunion est ouverte aux ministres ACP chargés de la pêche et de l’aquaculture, ainsi qu’aux hauts fonctionnaires de pêche des États ACP impliqués dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques. Les représentants invités des organismes régionaux ACP de la pêche et les représentants d’institutions multilatérales seront également présents.
 
Dans de nombreux États membres ACP, le secteur de la pêche et de l’aquaculture joue un rôle prépondérant dans la création d’emplois et de recettes d’exportation dont ils ont grand besoin. Le volume annuel d’exportations de poisson réalisé par au moins 65 pays ACP à l’échelle mondiale est estimé à environ 5,3 milliards de dollars américains. En outre, le secteur contribue de façon irremplaçable à la sécurité alimentaire et nutritionnelle voire aux moyens d’existence de nombreuses communautés qui en dépendent, en particulier dans les petits États insulaires en développement (PEID). Le poisson reste l’une des denrées alimentaires les plus commercialisées, plus de 60 États ACP étant concernés par l’exportation des produits de la pêche et de l’aquaculture. Ces exportations représentent pour certains de ces pays la moitié de la valeur totale de leurs biens faisant l’objet d’échanges.
 
###
 
Le Groupe des États d´Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) est une organisation instituée par l´Accord de Georgetown en 1975. Les principaux objectifs du Groupe ACP sont : assurer le développement durable de ses États membres et leur intégration progressive à l’économie mondiale ; assurer la coordination de ses activités dans le cadre de la mise en œuvre des accords de partenariat ACP-CE ; consolider l’unité et la solidarité entre États ACP, puis instaurer et renforcer la paix et la stabilité dans une société libre et démocratique. Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre site Internet : www.acp.int.
 
Pour de plus amples informations, prière de contacter Karen Hackshaw, Chargée des Médias et de la Communication par téléphone : +32-2-743 0617, ou à l'adresse électronique : karen.hackshaw@acp.int
 
 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« avril 2020 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.