SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

Le Secrétaire général ACP préconise une meilleure gouvernance des océans à travers une appréciation de la situation maritime du Pacifique

Version imprimableversion PDF

Apia, Samoa, 8 septembre 2017/ ACP: Un système efficace de surveillance des activités menées dans les eaux territoriales des pays du Pacifique n’est pas seulement appréhendé comme une question sécuritaire fondamentale, mais aussi comme un enjeu majeur du développement durable.   

 
Prenant la parole devant les dirigeants et les hauts représentants de la région Pacifique, le Secrétaire général du Groupe des États ACP, Dr Patrick Gomes, s’est félicité de l’appréciation de la situation maritime, y voyant une réponse stratégique et un « préalable» à une meilleure gouvernance des océans.
 
« C’est en cernant ce qui se passe en mer et en dressant un tableau commun des activités maritimes, au sein des pays insulaires du Pacifique et entre ceux-ci, que les États de la région seront mieux outillés pour engager les actions visant à réduire les pratiques humaines illicites et dommageables qui affectent négativement l’environnement marin », a déclaré le Secrétaire général le 7 septembre dernier,  lors d’une séance de dialogue s’inscrivant  dans le cadre de la réunion du Forum des dirigeants des îles du Pacifique, qui s’est tenue à Samoa.
Un système d’appréciation de la situation maritime à l’échelle régionale permettra de mettre un frein aux activités criminelles et de contrebande, telles que le trafic de drogue, la migration illégale et le trafic de personnes, le trafic d’armes et la piraterie, tout en renforçant la réaction face aux accidents, aux catastrophes ou aux urgences en mer.
 
Il est également important de noter que l’appréciation de la situation maritime favorisera notamment la lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN), la pollution marine et l’introduction frauduleuse des espèces étrangères.
 
Toutefois, cette approche en cours de mise au point repose sur la haute technologie et requiert des ressources financières considérables pour se doter de l’équipement de surveillance de base et former le personnel.
 
Dr Gomes a plaidé pour une hausse sensible des activités liées au renforcement des capacités et au transfert de technologie des pays partenaires, afin de mettre en œuvre et de renforcer un programme intégré régional d’appréciation de la situation maritime axé sur les besoins à l’échelle locale.
 
« Le Groupe ACP se réjouit d’ores et déjà de travailler avec ses partenaires pour promouvoir l’appréciation de la situation maritime au sein de la région ainsi que pour partager les connaissances et les enseignements tirés par les petits États insulaires en développement ACP aux prises avec des défis similaires », a-t-il indiqué.
Dr Gomes a ajouté que l’objectif devrait consister à renforcer la capacité analytique humaine, en apportant un appui aux centres de collecte et de partage de données qui intègrent la technologie et les solutions à faible coût.
 
Le 48e Forum annuel des îles du Pacifique a rassemblé les dirigeants des 18 pays de la région, dont 14 États membres du Groupe ACP, pour examiner des questions politiques autour du thème: « Le Pacifique bleu: Notre mer d’îles - notre sécurité à travers le développement durable, la gestion et la conservation ».
 
(Photo:  Drapeaux du Pacifique/  Vanuatu)
 
Service Presse ACP
 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« février 2018 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised used of the ACP logo or copywritten material without written permission is punishable by law.