SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

Les acteurs non étatiques demandent une reconnaissance officielle et un dialogue structuré au sein du Groupe ACP

Version imprimableversion PDF

Bruxelles, le 1er novembre 2017/ ACP: Les représentants de la société civile, du secteur privé et d’autres partenaires économiques et sociaux provenant d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique se sont réunis à la Maison ACP les 30 et 31octobre 2017 dans le cadre d’un dialogue, premier en son genre, pour contribuer à la réflexion sur les principaux enjeux auxquels font face les pays ACP, notamment le changement climatique, le développement du secteur privé, la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) et l’avenir des relations ACP-UE.

 
La première réunion du Forum des acteurs non étatiques (ANE), qui s’est tenue autour du thème « Vers le Groupe ACP que nous voulons: rôle des acteurs non étatiques », avait pour objectif de fournir un cadre de discussion et de définir clairement la voie à suivre pour mobiliser davantage de soutien en faveur des ANE, en tant que groupe consultatif au sein du Groupe ACP et des  structures ACP-UE. Il s’agit notamment de conférer aux ANE un rôle accru  dans le processus de gouvernance du Groupe ACP à travers un dialogue politique plus participatif et plus inclusif,  ainsi que leur implication plus importante dans la définition, la mise
en œuvre et le suivi des stratégies  de développement ACP.
 
Dans ses observations liminaires, le Secrétaire général, S.E. Dr Patrick I. Gomes, a mis en lumière le rôle prépondérant des acteurs non étatiques dans la promotion du développement durable, tel que consacré par l’Accord de Cotonou et les traités internationaux régissant les relations entre l’Union européenne et les pays ACP dans le domaine du commerce, de la coopération au développement et du dialogue politique. 
 
«L’unité et une approche commune empreinte de solidarité doivent continuer de guider les discussions ACP sur les défis à surmonter pour assurer à notre Organisation un avenir plus dynamique et prospère.  J’espère que le présent processus de consultation  des acteurs non étatiques permettra d'approfondir le dialogue et d’enrichir l’avenir du Groupe dans un contexte politique, économique et social international en mutation », a-t-il déclaré devant les participants. (Lire l’allocution intégrale)
 
Les participants ont passé en revue les trois piliers stratégiques identifiés dans le document stratégique  « Le Groupe ACP que nous voulons », adopté par le Conseil des ministres, qui expose les principaux éléments des perspectives d’avenir du Groupe, notamment les priorités liées au nouveau partenariat ACP-UE  attendu après 2020. Les travaux de la réunion devraient servir à alimenter les discussions en cours dans le cadre des préparatifs en vue des négociations sur cette nouvelle coopération entre l’UE et les pays ACP. 
 
Lors de la réunion, les acteurs non étatiques ont formulé plusieurs observations clés concernant les piliers stratégiques, notamment la nécessité d’approfondir l’intégration commerciale intra-ACP et la coopération en matière d’investissement, et l’appui à une plus grande participation des ANE dans l’économie mondiale, y compris à travers le développement accru de l’industrialisation et du secteur des services dans les États ACP. Ils ont estimé que les progrès enregistrés dans la science, la technologie et l’innovation constituent des outils fondamentaux pour la mise en œuvre du programme de développement à l’horizon 2030. Enfin, les ANE ont marqué leur appui aux ODD 16 et 17, qui renforcent le lien entre la paix, la sécurité et le développement, comme stipulé dans la Déclaration de Sipopo et la Déclaration de Port Moresby des chefs d'État et de gouvernement ACP. 
 
Les participants ont formulé des recommandations claires invitant le Groupe ACP à reconnaître le rôle des ANE dans les efforts visant à éradiquer la pauvreté et à promouvoir le développement durable au niveau national, régional et tous-ACP. Activement impliqués dans les actions au niveau communautaire et possédant une connaissance approfondie des préoccupations à l’échelle locale, les acteurs non étatiques sont particulièrement bien placés pour plaider  en faveur des pauvres et des personnes marginalisées de la société.
 
Les ANE  ont instamment invité le Groupe ACP à mettre en place un réseau institutionnel pour assurer un dialogue structuré ainsi que la continuité  et la durabilité des activités, à travers la création d'un groupe consultatif des acteurs non étatiques ACP auprès du Comité des ambassadeurs et des institutions ACP-UE. Ils ont également appelé à appuyer concrètement ce groupe consultatif dans ses efforts destinés à réaliser les objectifs visés à l’article 4 de l’Accord de partenariat de Cotonou.
 
Les recommandations issues de la réunion des ANE devraient être présentées à l’examen du Conseil des ministres ACP, qui se réunit en décembre 2018.
(Photos, du haut vers le bas: Sous-secrétaire général chargé des Questions politiques et du Développement humain (QPDH), l’Ambassadeur Léonard Ognimba, qui a organisé la réunion; les participants provenant des différentes régions du Groupe ACP; le Secrétaire général ACP, S.E. Dr Patrick Gomes (centre) aux côtés du Président du Comité des ambassadeurs ACP, S.E. Amadou Diop, Ambassadeur du Sénégal, qui a ouvert le Forum).
 
- Service Presse ACP
 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« février 2018 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised used of the ACP logo or copywritten material without written permission is punishable by law.