SUBSCRIBE to OACPS PULSE
Intra-ACP Programmes

INTRA-ACP PROGRAMMING MATRIX
ACP in Action: Interactive Map of Intra-ACP Projects in the Member States
Matrice récapitulative des projets_juin 2022 CAD
Intra-ACP Projects Matrix June 2022 Edtion (Master)
Action Against Desertification
African Peace Facility
Aviation Africa
Biodiversity and Protected Areas Management (BIOPAMA)
ACP Business Climate
COLEACP
Competitive Industries and Innovation Programme
Coton ACP
ACP EU Culture / ACP UE Culture
ACP-EU Commodities Programme
ACP-EU Development Minerals Programme
ACP-EU Energy Facility
ACP-EU EDULINK Programme
ACP-EU Fish II Programme
Global Climate Change Alliance (GCCA Intra-ACP)
Hub & Spokes - Enhancing Trade Capacity in ACP
Initiative Francophone Por La Formation A Distance Des Maitres (IFADEM)
Intra-ACP Agricultural Policy Programme (APP)
Intra-ACP Academic Mobility Scheme
ACP Multilateral Environmental Agreements
ACP-EU Microfinance Programme
ACP-EU Migration Action
Minising the Illegal Killing of Elephants (MIKES)
ACP Mining Database
ACP MEAs (Multilateral Environmental Agreements)
ACP Multilateral Trading System Programme
ACP-EU Natural Disaster Risk Reduction Programme
ACP Observatory on Migration
Participatory Slum Upgrading Programme
Renewed Partnership: Strengthening pharmaceutical systems and improving access to quality medicines
ACP-EU Science and Technology
Strengthening Fishery Products
ACP-EU Technical Barriers to Trade Programme
ACP-EU Water Facility
Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale (CTA)
TRADECOM
Sustainable Wildlife Management (SWM) Programme  / Programme de gestion durable de la faune sauvage (SWM) 

Accueil

Les législateurs ACP prennent position sur la Cour pénale internationale (CPI), la République centrafricaine et le Zimbabwe

Version imprimableversion PDF
Addis-Abeba, 27 novembre 2013/ ACP: L'Assemblée parlementaire ACP a exprimé des positions unifiées sur trois questions pressantes pour les 79 membres du Groupe  des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, à savoir la Cour pénale internationale (CPI), la dégradation de la situation sécuritaire en République centrafricaine et les relations entre le Zimbabwe et l'Union européenne. 
 
CPI
 
 L'Assemblée parlementaire ACP a exprimé son plein soutien à la décision adoptée en octobre dernier par les  chefs d'État de l'Union africaine, selon laquelle " aucune poursuite ne peut  être engagée ni menée devant une cour ou un tribunal international quelconque à l'encontre de tout chef d'État ou de gouvernement de l'Union africaine en fonction... durant la durée de son mandat".  L'Assemblée a appelé à un élargissement rapide du mandat de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) afin qu’elle puisse juger les crimes internationaux. 
 
Cet appel fait suite à la procédure engagée contre le Président Kenyan Uhuru Kenyatta et le Vice-président William Ruto,  accusés de crimes contre l'humanité  pour leurs rôles supposés dans les violences survenues après les élections de 2007, qui ont fait plus de 1100 morts et plusieurs centaines de milliers de déplacés.  
 
 Le Président Kenyatta est le premier chef d'État en exercice à être jugé à la CPI.  
 La déclaration ACP souligne  que les dossiers dont est saisie la CPI devraient être traités de façon à favoriser  le processus de réconciliation et d’apaisement national.  Elle a été adoptée avec des réserves exprimées par les représentants de Trinité-et-Tobago et de la Barbade. 
 
 
 République centrafricaine
 
 Les parlementaires ACP ont condamné avec force la résurgence de la violence en République centrafricaine, dont notamment  les atrocités et les violations des droits de l'homme commises contre les populations civiles par d’anciens éléments des groupes armés Seleka. 
 
 La déclaration ACP exhorte les États ACP à contribuer au fonds fiduciaire institué par le Groupe de contact international pour la République centrafricaine, ainsi qu'à fournir des troupes afin d’appuyer la mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA).   Les États-Unis, la France et l'Union européenne se sont engagés à renforcer leur appui à la MISCA. 
 
 
 Sanctions imposées au Zimbabwe par l'UE
 
 L'Assemblée parlementaire ACP a appelé à la levée  des sanctions  européennes contre le gouvernement zimbabwéen et à la normalisation des relations entre l’UE et le Zimbabwe. 
 Le Zimbabwe est soumis à des sanctions européennes depuis 2002, en raison de violences politiques et d'un bilan peu reluisant en matière des droits de l'homme.  Ces sanctions comprennent notamment les interdictions de voyage  et les gels d'avoirs visant certaines personnalités et sociétés zimbabwéennes. 
 
La Déclaration ACP invite l'UE à respecter les verdicts de la SADC et de l'UA sur les élections harmonisées de juillet 2013. 
 
 "Le Zimbabwe ne peut perpétuellement être rattrapé par les démons de son passé ..... Il est grand temps que nos  partenaires européens se rendent compte de la futilité de maintenir une attitude intransigeante dans le cadre de nos relations, sur la base des sanctions prévues à l'article 96...  J'invite nos partenaires à abattre ce mur de Berlin de notre époque, afin de permettre un dialogue libre avec le Zimbabwe", a plaidé l'Honorable député Makhosini Hlongwane.  
 
 
 - Presse ACP
 


Rue de l'Aqueduc 118
Ixelles - 1050, Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

Langues

    

Événements
« octobre 2022 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Connexion utilisateur


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.