SUBSCRIBE to ACP PULSE
Accueil

Les nouveaux représentants d’Haïti et de la RDC accueillis au Comité des Ambassadeurs ACP

Version imprimableversion PDF
Bruxelles, 29 février 2016 : Le Comité des ambassadeurs ACP a accueilli en son sein deux nouveaux diplomates, de la République d’Haïti et de la République démocratique du Congo, qui ont fait jeudi dernier leur première intervention devant leurs homologues d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, depuis leur récente nomination à Bruxelles.  
 
S.E. M. Antonio Rodrigue (photo de gauche) est un diplomate chevronné qui, au cours d’une carrière de plus de trente ans,  a occupé différents postes à responsabilité dans le gouvernement haïtien et dans plusieurs missions diplomatiques d’Haïti à l’étranger. Il a ainsi été ambassadeur de son pays  aux Bahamas et en Espagne, et a également été en poste à Genève, New York, Paris et Venezuela.
 
Dans son allocution, S.E. M. Antonio Rodrigue a salué l’esprit de solidarité manifesté par ses collègues ambassadeurs et insisté sur la nécessité pour le Groupe ACP de continuer de jouer un rôle prépondérant dans les discussions sur les partenariats mondiaux pour le développement, en particulier ceux susceptibles d’offrir des opportunités, comme la coopération Sud-Sud et triangulaire (lire ici le texte complet de son intervention).     
 
L’ambassadeur a également rappelé les principes qui sous-tendent les relations de longue date entre le Groupe ACP et l’UE, et souligné l’importance des discussions sur l’avenir de l’Accord de partenariat ACP-UE après 2020, y compris des accords de partenariat économique (APE). 
  
L’Accord de partenariat ACP-UE, connu sous le nom d’Accord de Cotonou, définit les modalités de la coopération entre l’UE et les pays ACP dans les domaines du commerce, du développement et du dialogue politique,  et prévoit également une contribution de 31,5 milliards d’euros pour l’éradication de la pauvreté et la mise en œuvre de programmes en faveur du développement durable dans les pays ACP pendant la période 2014 - 2020. Cet accord a été signé en 2000 pour une durée de 20 ans. Les préparatifs des négociations en vue de  l’accord qui devrait lui succéder ont donné lieu à une réflexion approfondie, aussi bien du côté ACP et que de la partie européenne, sur la forme que pourra prendre la coopération future.
 
L’ambassadeur Rodrigue a évoqué, par ailleurs,  les principales évolutions  politiques survenues dans son pays, dont notamment la désignation  récente de S.E. Jocelerme Privert comme Président provisoire pour une période de 120 jours,  et la programmation de l’élection présidentielle pour le 24 avril prochain. Il a exprimé sa gratitude à la communauté internationale pour le soutien apporté à son pays. 
 
Pour sa première intervention devant les représentants ACP, l’ambassadeur de la République démocratique du Congo, S.E. M. Dominique Kilufya (photo à droite), ancien ambassadeur au Canada et Président du groupe de recherche sur la diplomatie congolaise, a décrit les mutations en cours sur la scène internationale, et appelé à un réexamen des relations ACP-UE et de l’avenir du Groupe ACP. 
 
S.E. Kilufya a souligné la nécessité de faire coïncider les priorités des ACP avec ceux de l’UE afin d’obtenir de meilleurs résultats dans la coopération. Il a indiqué que l’avenir du Groupe ACP dépendra de sa capacité d’adaptation aux profonds changements qui se produisent actuellement dans le monde. 
 
« Nous devons nous montrer à la hauteur et nous exprimer d’une même voix sur la scène internationale au sujet  des principaux enjeux  de développement qui nous concernent tous.  Afin de prospérer et de devenir un acteur plus pertinent après 2020, nous devons être suffisamment courageux pour apporter des changements constructifs à nos structures et nos méthodes de travail, dans l’intérêt des 920 millions de personnes que représente le Groupe ACP », a-t-il déclaré (lire le texte complet de son intervention).      
 
Le Groupe ACP est engagé dans un processus de réorientation visant à en faire un acteur plus efficace sur la scène mondiale. Le prochain Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement prévu du 30 mai au 1er juin 2016 en Papouasie-Nouvelle-Guinée examinera les recommandations relatives aux réformes organisationnelles qui ont été soumises par le Groupe d’éminentes personnalités (GEP), présidé par l’ancien Président du Nigeria, S.E. Chief Olusegun Obasanjo. 
 
Au terme  de ces interventions,  le Doyen du Comité des ambassadeurs ACP, S.E. M. Roy Mickey Joy (Vanuatu), a souhaité la bienvenue aux deux chefs de Mission et  leur a réitéré le soutien et la solidarité sans faille du Groupe pendant la durée de leur mandat à Bruxelles.
 
 
(Photo ci-dessus : Les nouveaux ambassadeurs d’Haïti, S.E. M. Antonio Rodrigue à gauche), et de la RDC, S.E. M. Dominique Kilufya (à droite), en compagnie du Secrétaire général ACP, S.E. le Dr Patrick I. Gomes et du Président du Comité des ambassadeurs ACP, S.E. M. Roger-Julien Menga, de la République du Congo (Brazzaville).
 
- Presse ACP    
 

 


Avenue Georges Henri 451
B - 1200 Bruxelles - Brussels
Belgique - Belgium
email : info@acp.int
Tel: +32 2 743 06 00
Fax: +32 2 735 55 73
see map/voir plan

ACP Events
« septembre 2018 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Diffusion vidéos

Symposium à l'occasion de la commémoration du 40e anniversaire de la création du Groupe ACP

ACP Public Documents
Notice


The ACP Group is a registered trademark. The ACP logo and material on this site are protected by copyright laws and international treaty provisions. Unauthorised use of the ACP logo or copyright material without written permission is punishable by law.